Que faisons-nous ?

La mobilité et le cirque, des mots naturellement associés ensemble. Mais qu’en est-t-il au niveau de la formation ? Est-ce que les étudiants sont mobiles, quand, dans quelles circonstances ? Quels sont les obstacles à la mobilité pendant la formation ou pendant l’insertion professionnelle ?

L’enquête ESCALES vise à connaître et analyser les expériences de mobilité d’apprentissage des étudiants des écoles du réseau de la FEDEC, et à évaluer l’impact de celle-ci sur le développement de leurs compétences et l’amélioration de leur insertion professionnelle et employabilité sur le marché du travail.

Par expérience de mobilité, la FEDEC entend "toute activité menée par un(e) étudiant(e) en dehors de son centre de formation dans un autre pays (ateliers, formation en milieu de travail, stages, projets internationaux, festivals, conventions, échanges internationaux…)" .

Le groupe de réflexion n°5 s’est associé à l’auteure Cristina Farinha, pour l’analyse des données des questionnaires d’enquête adressés principalement à trois groupes d’acteurs-clés de la mobilité :

  • Les étudiants en formation en arts du cirque
  • Les directeurs des écoles de cirque professionnelles
  • Les coordinateurs en charge des échanges internationaux dans ces écoles
Les recommandations

Outre l’importance primordiale des 1ères données du réseau sur la mobilité des étudiants, l’analyse d'enquête a abouti sur 6 recommandations principales visant à améliorer la mobilité des étudiants en arts du cirque, la reconnaissance des compétences acquises ainsi que la gestion et le soutien qui lui sont apportés:

  • Investir dans la recherche de manière continue afin de mieux comprendre la mobilité dans la formation et l'éducation aux arts du cirque afin d'observer, analyser et évaluer ses pratiques
  • Établir une plateforme stable pour la mobilité afin de faciliter un accès équitable à tous les étudiants par la diffusion d'informations pertinentes et l'existence de possibilités de financement
  • Intégrer la mobilité et la dimension internationale des systèmes d'éducation et de formation actuels comme une caractéristique structurelle de la gestion des écoles, en développant les cours de langues ou en stimulant la connaissance des programmes européens parmi les enseignants
  • Développer de nouvelles initiatives de mobilité à des fins d'apprentissage et des propositions pour en faciliter la gestion, mais également pour la rendre plus pertinente, plus aisée et abordable pour tous en développant des programmes conjoints ou des initiatives communes avec des employeurs
  • Renforcer la coopération entre les écoles et la mise en œuvre d'outils communs, tels qu’une plateforme de mobilité en ligne ou un "passeport FEDEC"
  • Renforcer les capacités du secteur de la formation en arts du cirque, s'assurer que ses spécificités soient reconnues par les écoles, le secteur professionnel des arts de la scène, d'autres domaines (artistiques ou non) mais également par l’ensemble des acteurs concernés, les autorités et les décideurs politiques, que ce soit au niveau local, régional, national ou européen par le développement d'actions communes et d'outils
La Charte pour la Mobilité et Les Accords de mobilité

Les résultats de l’enquête ESCALES ont permis d’identifier des bonnes pratiques et des recommandations, pour développer les outils suivants: une Charte pour la mobilité  et un Accord de mobilité. En 2016, un Tumblr sorte de Journal Créatif en ligne a été mis en place dans le cadre des 10 ans du projet CIRCLE afin de permettre aux étudiants et équipes pédagogies de mettre en image la mobilité et valoriser leurs apprentissages.

Ces outils sont complémentaires à la publication ESCALES et permettront d’encourager, encadrer et valoriser de nombreuses mobilités. La publication et les outils auront vocation à être utilisés:

  • en interne, par les écoles du réseau FEDEC, comme un outil de « benchmarking » afin d’améliorer la qualité de leur mobilité et d’optimiser son impact sur l’apprentissage, la créativité, les langues, et l’employabilité des étudiants
  • en externe, par les autorités nationales et européennes, afin de s’assurer que les financements pour la mobilité soient de mieux en mieux adaptés aux réalités à l’éducation aux arts du cirque et à ses programmes de formation

N’hésitez pas à contacter Clothilde Fery pour toute question sur ESCALES.